Des athlètes du Nevada prêts à briller aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Des athlètes du Nevada prêts à briller aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Avec le début des Jeux Olympiques prévu dans un mois – les cérémonies d’ouverture auront lieu le 26 juillet – plusieurs athlètes liés à la région du nord du Nevada se sont qualifiés pour les Jeux de Paris cette année. Découvrez qui sont ces athlètes et leurs parcours émérites.

Luke Hobson : Natation

Luke Hobson, ancien élève de Reno High et membre de l’équipe de natation de Lakeridge, a remporté les essais olympiques américains dans le **200 mètres nage libre**, obtenant ainsi son premier billet pour les Jeux Olympiques. À 21 ans, cet athlète a déjà à son actif cinq titres de champion NCAA et douze titres **All-American**. Il a également décroché une médaille de bronze au **200m nage libre** lors des Championnats du monde de février, où il a remporté un total de cinq médailles, dont un **or** en relais 4×100 mètres medley. Hobson est considéré comme un favori pour les médailles dans le **200m nage libre** ainsi que dans les relais de l’équipe des États-Unis.

Perris Benegas : BMX Freestyle

Perris Benegas, ancienne élève de Reed High et spécialiste du BMX freestyle, a fait ses débuts olympiques aux Jeux de Tokyo en 2021, terminant au pied du podium à la quatrième place lors de la première épreuve olympique de BMX parcs féminin. Après une opération pour réparer une déchirure du ligament croisé antérieur (LCA) il y a un an, Benegas est revenue à son meilleur niveau pour se qualifier pour les Jeux de cette année. Elle fera équipe avec Hannah Roberts, médaillée d’argent à Tokyo et favorite pour **l’or** à Paris.

Moez Echargui : Tennis

Moez Echargui, ancien joueur de tennis de l’équipe du Nevada Wolf Pack, a joué pour l’université de 2011 à 2015. Il a été nommé **nouveau de l’année de la WAC** en 2012 et **co-joueur de l’année de la Mountain West** en 2015. Echargui, qui détient le record du plus grand nombre de victoires en simple de l’école, a également eu une carrière professionnelle réussie, représentant la Tunisie en **Coupe Davis** et créant la surprise en battant Marcos Baghdatis. En mars, Echargui a remporté les Jeux Africains, lui assurant une place parmi les 64 joueurs olympiques qui joueront à Roland Garros.

Gabby Williams : Basketball

Gabby Williams, ancienne élève de Red High, est éligible pour la France grâce à sa mère et a aidé l’équipe française à décrocher le bronze aux Jeux de Tokyo. Bien que la France n’ait pas encore officiellement nommé son équipe, Williams figure sur la liste préliminaire des Jeux Olympiques publiée en mai. En tant que **meilleure joueuse polyvalente de la France**, elle sera très probablement présente à moins d’une blessure. Alors que l’équipe des États-Unis est la grande favorite avec sept médailles d’or consécutives, la **France** aura l’avantage de jouer à domicile.

Stephanie Rovetti : Rugby

Stephanie Rovetti, ancienne élève de Reno High, a joué au basketball à BYU et Fresno State de 2011 à 2015 avant de se tourner vers le rugby, où elle s’est imposée comme une joueuse nationale exceptionnelle. MVP des **Club Sevens National Championships 2018**, elle a aidé les San Diego Surfers à remporter le titre avant de faire ses débuts au tournoi américaine des USA Women’s Sevens la même année. Rovetti, qui évolue au poste de demi de mêlée, fait partie des 14 joueuses de l’équipe des États-Unis pour les Jeux de Paris, où elle fera ses débuts olympiques.

Enkhkhuslen “Huska” Batbayar : Natation

Enkhkhuslen “Huska” Batbayar, qui a intégré l’université de Nevada cette année, participera aux Jeux Olympiques juste avant de rejoindre l’équipe de natation des Wolf Pack à l’automne. Huska est l’un des deux nageurs de Mongolie qualifiés pour les Jeux Olympiques, ayant réussi à se qualifier en avril dans le **200 mètres nage libre**. Il n’est pas rare qu’un nageur participe aux Jeux Olympiques avant de commencer sa carrière universitaire. À titre d’exemple, Limin Lui avait déjà remporté une médaille olympique deux ans avant de rejoindre l’université de Nevada dans les années 1990.

Source : nevadasportsnet.com

Votre réaction ?
+1
0
+1
0
+1
0
  • Vincent Charlier

    Vincent est un ancien joueur de tennis de haut niveau devenu chroniqueur sportif. Sa connaissance intime du circuit ATP et de ses coulisses lui permet de proposer des analyses et des anecdotes croustillantes.Vincent est particulièrement apprécié pour ses articles sur les jeunes talents et les espoirs du tennis, qu’il sait mettre en lumière avec passion et précision. Sur direct-tennis.com, ses chroniques sont une source d’inspiration pour les fans de tous âges.

Laisser un commentaire