Le Beaujolais en passe d’accueillir les stars du tennis mondial dans un tournoi inédit

© Shutterstock - Image d'illustration.

Le Beaujolais en passe d’accueillir les stars du tennis mondial dans un tournoi inédit

Le Tennis club de l’agglomération de Villefranche (TCAV) pourrait bien offrir aux amateurs de tennis une expérience unique. Des joueurs de renommée mondiale pourraient bientôt se retrouver à taper la balle en plein Beaujolais, dans un événement d’une envergure encore jamais vue dans la région. Plongeons ensemble dans les détails de ce projet ambitieux.

Des ambitions internationales pour le TCAV

Le TCAV nourrit de grandes aspirations pour l’avenir. Lors de la présentation de l’Open Elkho Group 2023, Nicolas Beaune, directeur du tournoi, a partagé ses ambitions pour transformer cet événement local en une véritable référence internationale.

Une des idées sous considération est de faire évoluer le tournoi vers un statut de **tournoi Challenger**, attirant des joueurs qui figurent dans le **top 100 mondial**. Cet objectif ambitieux pourrait attirer des joueurs tels que **Grigor Dimitrov**, **Gaël Monfils** ou encore **Caroline Garcia**.

Un tournoi d’exhibition en préparation

Pour 2024, l’organisation d’un tournoi d’exhibition sur trois jours semble prendre forme. Selon Nicolas Beaune, ce type d’événement réunirait des **joueurs classés entre la 10e et la 100e place mondiale**, offrant ainsi un spectacle de haute qualité aux spectateurs.

Ce projet s’inspire de l’exemple de Bourg-de-Péage, où un tournoi similaire a connu un grand succès, notamment avec la victoire d’**Alex de Minaur**, actuellement 11e mondial, et de la Russe **Mirra Andreeva** chez les dames.

L’Escale d’Arnas : cadre idéal pour l’événement

L’événement pourrait se dérouler à la salle **L’Escale d’Arnas**, avec une capacité de 2 500 places. Cette infrastructure, appuyée par le soutien de **Pascal Ronzière**, président de l’agglomération, offrirait un cadre idéal pour accueillir un événement de cette envergure.

Le timing envisagé serait autour de **décembre ou janvier**, période propice pour les joueurs en préparation pour les premières échéances ATP ou WTA en Australie.

Le défi du financement

Le budget nécessaire pour organiser un tel événement s’élève à environ **250 000 euros**. Cependant, Nicolas Beaune reste optimiste quant à la possibilité de trouver un **partenaire prestigieux** pour financer cette manifestation. Inspiré par les clubs sportifs voisins capables de sécuriser un important sponsoring, il est résolu à dénicher cette « perle rare ». Pour cela, il prévoit de consacrer son énergie l’année prochaine à la recherche de soutiens financiers.

Source : mesinfos.fr

Votre réaction ?
+1
0
+1
0
+1
0
  • Laura Meunier

    Laura est une passionnée de tennis et une fervente défenseuse du sport féminin. Son engagement pour la visibilité des joueuses et son intérêt pour les enjeux sociaux du tennis en font une voix incontournable sur direct-tennis.com.Elle écrit régulièrement sur les évolutions du sport, les histoires inspirantes des joueuses et les défis qu’elles rencontrent. Laura sait captiver ses lecteurs avec des articles bien documentés et engagés, faisant d’elle une figure respectée de la communauté.

Laisser un commentaire