Lulu Sun fait sensation à Wimbledon : première Néo-Zélandaise en quarts depuis 1959

Six things to know about Lulu Sun after her Wimbledon upset of Zheng

Lulu Sun fait sensation à Wimbledon : première Néo-Zélandaise en quarts depuis 1959

Lulu Sun a récemment marqué l’histoire en devenant la première joueuse représentante de la Nouvelle-Zélande à atteindre les quarts de finale de Wimbledon. Découvrez le parcours inspirant de cette athlète exceptionnelle.

Une victoire historique à Wimbledon

Vendredi dernier, après une interruption de deux heures due à la météo, Lulu Sun a triomphé face à Zhu Lin (7-6(4), 7-6(6)) lors du troisième tour, devenant ainsi la première femme représentant la Nouvelle-Zélande à atteindre le quatrième tour de Wimbledon dans l’ère Open, et ce depuis Ruia Morrison en 1959. Dimanche, Sun a battu Emma Raducanu (6-2, 5-7, 6-2) pour se qualifier en quarts de finale.

Première surprise de taille à Wimbledon 2024

Le tournoi a connu sa première grande surprise lorsque Lulu Sun, classée 123e mondiale, a éliminé la tête de série numéro 8, Zheng Qinwen, avec un score de 4-6, 6-2, 6-4. Ce fut non seulement sa première victoire contre une joueuse du Top 10, mais aussi sa première victoire contre une joueuse du Top 100.

Cette victoire marque également la première qualification pour le tableau principal d’un Grand Chelem pour Sun, et sa première victoire dans ce type de tournoi. Elle est la première Néo-Zélandaise à remporter un match de Grand Chelem depuis Marina Erakovic en 2016 et la première à battre une joueuse du Top 10 depuis Erakovic en 2011.

Un parcours international et diversifié

Sun est née en Nouvelle-Zélande d’une mère chinoise et d’un père croate, et elle a grandi en Suisse dès l’âge de cinq ans. Elle a fait ses études universitaires au Texas et partage désormais son temps entre la Floride et la Slovaquie.

Parlant couramment trois langues (anglais, français et chinois), Sun estime que ses diverses origines culturelles ont enrichi sa vision du monde. Son expérience à Auckland en janvier dernier a fortement influencé sa décision de représenter officiellement la Nouvelle-Zélande.

Passionnée par les relations internationales

Diplômée en relations internationales et études globales, Sun se décrit comme politiquement consciente. Elle encourage vivement la participation citoyenne, surtout en période électorale, et souligne l’importance du vote.

Une carrière retardée par une blessure

En 2015, à 14 ans, Sun a été classée pour la première fois par la WTA. Cependant, une blessure l’a poussée à se concentrer sur ses études avant de revenir au tennis professionnel. Cette période d’études coïncidant avec la pandémie de Covid-19, elle a pu éviter les difficultés rencontrées par ses pairs sur le circuit.

Apprentissage et adaptation

Sun a tiré des leçons de son expérience à l’Open d’Australie pour battre Zheng. Ne se concentrant pas sur le classement de son adversaire, elle s’est focalisée sur le jeu et les faiblesses de cette dernière, prouvant ainsi son évolution au fil des ans.

Jeu adapté au gazon

Lors des qualifications, Sun a démontré une utilisation efficace de la variété dans son jeu, notamment avec ses slices qui ont déstabilisé ses adversaires. Elle se sent très à l’aise sur l’herbe, un atout essentiel pour ses performances à Wimbledon.

Une ténacité inébranlable

Lors des qualifications, Sun a surmonté des moments difficiles, notamment en sauvant une balle de match contre Gabriela Knutson. Depuis, elle a su montrer sa résilience et sa combativité dans les moments critiques, illustrant sa passion pour le tennis.

Découvrez plus sur l’incroyable parcours de Lulu Sun à Wimbledon 2024 et ses ambitions futures.

Source : www.wtatennis.com

Votre réaction ?
+1
0
+1
0
+1
0
  • Laura Meunier

    Laura est une passionnée de tennis et une fervente défenseuse du sport féminin. Son engagement pour la visibilité des joueuses et son intérêt pour les enjeux sociaux du tennis en font une voix incontournable sur direct-tennis.com.Elle écrit régulièrement sur les évolutions du sport, les histoires inspirantes des joueuses et les défis qu’elles rencontrent. Laura sait captiver ses lecteurs avec des articles bien documentés et engagés, faisant d’elle une figure respectée de la communauté.

Laisser un commentaire